EN

La responsabilité des actionnaires, pour faire quoi ?

Mar. 17|03|2020 de 18h00 à 20h30 Twitter Linkdin Facebook  
 
Depuis plus de 15 ans, Phitrust s’engage en tant qu’actionnaire pour faire évoluer la gouvernance stratégique et les pratiques environnementales et sociales des grandes entreprises cotées. Mais quelles sont les perspectives d’actions alors que la distinction entre actionnaires actifs et activistes paraît difficile à faire ? Quel rôle les actionnaires minoritaires peuvent-ils jouer ? L'entrée en vigueur de la directive européenne « Droit des actionnaires » va-t-elle changer la donne ? Des questions d’autant plus cruciales qu’une opportunité unique est à saisir : celle de renforcer le rôle des actionnaires engagés dans la transformation des entreprises.
 
Phitrust vous convie
Mardi 17 mars 2020 à 18h00
MACIF Auditorium- 17, place Etienne Pernet 75015 Paris
La conférence sera suivie d’un cocktail
 
Intervenants :
  • Dominique Biedermann - ancien Président de la Fondation Ethos
  • Pierre-André de Chalendar - Président-Directeur Général de Saint- Gobain
  • Jean-Pierre Costes - Président de l’Ircantec
  • Anne-Catherine Husson-Traoré - Directrice Générale de Novethic
  • Alexis Masse - Président du Forum pour l’investissement responsable (FIR)
  • Colette Neuville - Présidente de l’ Association de défense des actionnaires minoritaires (ADAM)
  • Hubert Rodarie - Directeur-Général Délégué du Groupe SMA
  • Vincent Strauss - Président du Conseil de Surveillance de Comgest, membre du HCGE
Les débats seront animés par Olivier Pinaud et Bruno de Roulhac, journalistes à l’Agéfi.
 
Programme
18h Mot d’accueil
L’engagement actif, quelles avancées obtenues ? Quelles limites rencontrées ?
  • La prise en compte par les entreprises des droits des actionnaires et des enjeux de gouvernance (droits de vote double,…)
  • La montée des sujets de RSE : comment les conseils d’administration et certains dirigeants s’emparent-ils de ces sujets ?
  • La schizophrénie entre le retour financier attendu par les actionnaires et la nécessité pour les entreprises d’investir pour améliorer leurs impacts environnementaux et sociaux.
L’engagement actif, quels sujets porter pour l’avenir et comment ?
  • La raison d'être et la mission. Comment peuvent évoluer les stratégies et pratiques d’engagement actionnarial dans le cadre de la raison d’être ou de l’objet social élargi ?
  • Les entreprises sont-elles prêtes à accepter des actionnaires de plus en plus actifs et engagés ?
  • L'évolution des modèles d’affaires des entreprises pour participer à la transition énergétique et pour perdurer dans 30 ans.
Conclusion
20h Cocktail  
 
INSCRIPTIONS.